11 Mars 2000, Australie , Perth

Respecter les consignes de sécurité en tournant une vidéo sur la sécurité peut sembler un pléonasme pour la plupart des gens. Pourtant, Peter, 52 ans, propriétaire d'une école d'initiation au travail en industrie, a enfreint cette simple règle en tournant une vidéo sur la sécurité au volant d'un chariot élévateur à fourche. Ainsi, la caméra de Peter était en marche au moment où il fut éjecté de la cabine du chariot, pour être ensuite écrasé comme une crêpe par ce dernier. Au cours de l'enquête qui a suivi l'accident, il fut déterminé qu'une fausse manoeuvre, une vitesse excessive sur un terrain accidenté et une ceinture de sécurité inutilisée ont mené à l'accident. La dernière vidéo de Peter sur la sécurité au volant d'un chariot fut, vous en conviendrez, on ne peut plus convaincante.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.07/5
4.1/5 (215 votes)



01 Février 2000

Ce récit a été déterré pendant un séminaire sur la sécurité dans une centrale électrique du sud des états-Unis. C'était une centrale à charbon, et un employé nommé Jack avait la responsabilité de superviser le transporteur de charbon. Ce transporteur, une sorte de tapis roulant, amène le charbon de la trémie jusqu'au brûleur. Jack était posté près du flot de charbon tombant de la trémie, et devait s'assurer que rien ne bloquait le flux de charbon, et que rien d'inapproprié n'était brûlé. Un jour, les collègues de Jack revinrent de leur pause pour trouver Jack manquant à son poste. Tout ce qui restait de lui était son panier-repas, et, curieusement, ses bottes de travail. Personne ne put expliquer cette absence prolongée. Après plusieurs jours, la compagnie commença à enquêter. La vérité finit par voir le jour, bien qu'il fut difficile de faire cracher le morceau à ses collègues. Le médecin de Jack l'avait récemment averti que son taux de cholestérol et sa tension artérielle étaient élevés au point d'en être dangereux. Il avait suggéré qu'il fasse régulièrement un peu d'exercice, sans forcer. Jack avait peu de temps libre, mais il a pensé qu'il pourrait faire de l'exercice pendant sa pause déjeuner. Il mangerait son repas, puis enfilerait ses baskets et sauterait sur le tapis roulant pour courir jusqu'à ce que finisse la pause. Comme il était embarrassé par son poids, il s'assurait qu'il n'y avait personne aux alentours quand il s'exerçait. Le corps de Jack ne fut jamais retrouvé. Heureusement qu'il s'était confié à quelques collègues de la centrale, ou nous n'aurions jamais compris sa fin tragique. Jack a du tomber et être converti en électricité pour des centaines de foyers, amorçant une révolution dans le domaine de l'énergie : le remplacement des carburants fossiles par les candidats au Prix Darwin.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.43/5
4.4/5 (300 votes)





< > haut