02 Décembre 2002

Une paire d'aventuriers décida un beau jour de prendre leur matériel d'escalade et de descendre en rappel un pont ferroviaire d'une hauteur très honorable. Nos aventuriers marchèrent donc jusqu'au milieu de ce pont, nouèrent leurs cordes et commencèrent tranquillement à descendre en rappel. Quand le train arriva pour son tour de vallée quotidien, leur seule erreur devint évidente. Ils avaient en effet noué leurs cordes sur le seul support solide à leur disposition : les rails...
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.39/5
4.4/5 (303 votes)



01 Octobre 2002, Norvège

C'est une astuce de pêche très connue : Mettre des électrodes de 12V dans le sol pour faire remonter des vers. Un homme de 23 ans a retiré ses gènes du patrimoine génétique humain en essayant d'améliorer cette technique. Il pensait que du courant à 220V ferait remonter plus de vers et plus rapidement et décida donc de tester sa théorie. Hélas, il le fit en étant assis sur un seau en métal, une électrode dans une main et l'autre enterrée quelques mètres plus loin. Il semblait déterminé à entrer dans les annales de la pêche, son vœu fut exaucé à la vitesse de l'éclair.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.21/5
4.2/5 (203 votes)



23 Septembre 2002, Brésil

Ce jour la, un fermier de São Paulo décida d'enlever une ruche d'abeilles de son oranger. Il ne savait pas exactement quelle était la marche à suivre mais il savait qu'il fallait brûler la ruche et que les abeilles le piqueraient. Il protégea donc sa tête avec un sac plastique fermé hermétiquement autour de son cou, prit une torche et partit combattre les abeilles. Plusieurs heures plus tard, sa femme vint le chercher et le trouva mort au pied de l'oranger. Il ne fut pas tué par les abeilles mais par son sac plastique qui le protégea avec une extrême efficacité de la fumée, des piqûres... et de l'oxygène ! Il avait en effet oublié de percer des trous pour pouvoir respirer dans son sac.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.48/5
4.5/5 (250 votes)



29 Juillet 2002, Ukraine

La veille, les habitants du village de Yuvieyna furent réveillés par une forte explosion. Peu avant cela, un député de l'administration locale promenait son chien dans la rue. Il croisa alors un cadet de l'Académie de Police qui escortait deux femmes chez elles. Le cadet lui fit remarquer que son chien n'était pas autorisé sur la voie publique sans une laisse et une muselière. Le député commença alors à argumenter pour résoudre le problème et, voyant qu'il ne pourrait être résolu verbalement, il sortit de sa poche une grenade militaire RGD-5 et la lança sur le policier... Mais c'était sans compter sur le chien très bien dressé qui courut immédiatement chercher l'objet et le ramener à son maître, les entraînant tous les deux vers le même destin tragique...
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.39/5
4.4/5 (230 votes)



07 Mars 2002, USA, Colorado

Quand Gerald se fit arrêter par la police pour conduite dangereuse, il décida de fuir en courant plutôt que subir une possible peine de prison pour violation de liberté conditionnelle. Cela fut la première d'une série de deux défaillances mentales. Ce que Gerald pensait à ce moment la est inconnu, mais cela pourrait très bien avoir été quelque chose comme ça : « Hmm, pour l'instant, les policiers sont juste suspicieux... Je vais les faire transpirer, les fatiguer et les énerver en les entraînant dans une poursuite à travers des ruelles sombres ! ». Pendant la couse à pied qui s'ensuivit, Gerald essaya de dissuader les policiers de le poursuivre en tirant à l'aveugle par dessus son épaule à l'aide d'un pistolet 9mm semi-automatique. Ce fut la seconde démonstration de sa possible déficience mentale. « Les policiers me courent après. Ils ont des pistolets. J'ai un pistolet ! Ils ont des yeux sur l'avant de leur tête, donc il peuvent me voir et me viser. Je n'ai pas d'yeux à l'arrière de ma tête, donc je vais sauvagement tirer derrière moi et voir ce qui se passera ensuite ! » Malheureusement, Gerald semble être l'une de ces personnes qui ne peuvent pas faire deux choses à la fois. Tout du moins, il ne pouvait pas fuir et tirer en même temps. Alors qu'il vidait son chargeur par-dessus son épaule, Gerald trouva le moyen de se tirer un balle dans la tête avec sa propre arme, terminant brutalement cette poursuite. 4 balles furent tirées, mais aucune par la police qui trouva le pistolet de Gerald a côté de son corps. Il fut transporté à l’hôpital où il mourut le jour suivant, éliminant ainsi un groupe de gènes déficients en matière de jugement et de coordination du patrimoine génétique de l'humanité.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.46/5
4.5/5 (246 votes)





< > haut