30 Aout 2006, Gabon, Libreville

Au cours d’un sermon passionné, une congrégation fut surprise d’entendre leur pasteur de 35 ans déclarer qu’il était littéralement possible de marcher sur l’eau, pour peu que l’on ait la foi. Ses paroles étaient audacieuses. Il vanta les pouvoirs divins qu’un homme croyant possédait avec tant de force qu’il s’était sans doute convaincu lui-même. Qu’il y croyait ou non, son sermon laissa l’assemblée sans voix et le fier pasteur décida de tester sa foi. Il sortit pour aller traverser un estuaire, et ce même s’il ne savait pas nager. Dénué des pouvoirs de David Copperfield, et sans l’aide de Jésus Christ, ce malheureux ecclésiastique ne trouva qu’un Darwin Award humide au bout de son chemin. Une anecdote similaire a eu lieu à Palorca, au Portugal : « J’ai rencontré un vieux villageois qui un jour tenta de marcher sur l’eau. Il s’attacha des petits flotteurs aux pieds. Il flotta, mais à l’envers, la tête dans l’eau. Il fut sauvé par les spectateurs. »
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.19/5
4.2/5 (238 votes)



19 Aout 2006

Le mois d’août nous apporte un vainqueur, originaire du Brésil, qui tenta de désassembler un lance-roquettes en roulant dessus en voiture. Cette technique se révélant inefficace, il décida alors de frapper le lance-roquettes à l’aide d’un marteau de forgeron. Cette deuxième tentative fonctionna – en un sens. L’explosion s’avéra fatale pour un homme, six voitures et l’atelier de réparation où se déroulait la scène. Quatorze autres lance-roquettes furent découverts dans une voiture garée non loin. La police pense que les munitions avaient été récupérées pour être vendues comme ferraille. Si elles n’avaient pas été mises au rebut jusqu’à maintenant, c’était désormais le cas !
Acceder aux commentaires


  • Currently 3.85/5
3.9/5 (188 votes)



03 Juin 2006, USA, Floride

Deux nouveaux candidats se sont lancés dans la course au Darwin Award. Les pieds de Jason et de Sara, tous deux âgés de 21 ans, furent découverts dépassant d’un énorme ballon publicitaire dégonflé. Jason était étudiant à l’université et Sara au collège communautaire, mais, apparemment, leurs études ne leur avaient pas appris l’importance de respirer de l’oxygène. Un membre de la famille déclara : « Pour être franc, Sara était espiègle. » Tous deux tirèrent le ballon vers le bas, grimpèrent à l’intérieur pour prendre une bouffée bienfaisante d’hélium. Leurs derniers mots furent des rires aigus et incohérents tandis qu’ils perdaient lentement conscience, avant de mourir. Les adjoints du shériff expliquèrent que ce n’était pas un crime. Les deux jeunes gens sont montés dans le ballon de leur propre chef, et aucune drogue, ni trace d’alcool n’ont été décelées.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.08/5
4.1/5 (198 votes)



17 Avril 2006, Angleterre

On trouve toujours une personne pour croire qu’un conseil sensé ne s’applique pas à elle. Par exemple, si un médecin vous informe que vous allez être enduit d’un traitement médical inflammable, la plupart des gens le prendraient à la lettre, et éviteraient d’allumer la moindre allumette tant que le produit inflammable ne se serait pas évaporé. Hospitalisé pour une maladie de peau, le traitement de Philip consistait en une crème à base de paraffine dont il devait s’enduire. On l’avertit que la crème pouvait s’enflammer et que, par conséquent, il lui était formellement interdit de fumer. Mais, à 60 ans, Philip en savait plus que son médecin. Et il lui fallait absolument sa cigarette. Fumer étant interdit dans le service, Philip se faufila alors par une issue de secours. Une fois à l’abri des regards, il alluma sa cigarette, l’inhala et sentit la paix l’envahir à mesure qu’il absorbait sa dose de nicotine. Ce ne fut qu’une fois sa cigarette terminée, au moment où il écrasa le mégot de son talon, que les choses se sont rapidement détériorées. Ses vêtements étaient imbibés de paraffine. Dès l’instant où son talon toucha le mégot, son pyjama s’enflamma. Le brasier qui s’ensuivit le brûla au premier degré sur la majeure partie de son corps. Malgré d’excellents soins, il mourut en soin intensif.

Utilisons maintenant la liste de Darwin :

1. Reproduction : il aurait pu avoir des enfants, mais ce n’est plus le cas à présent.
2. Excellence : c’est une histoire dont je me souviendrais !
3. Sélection naturelle : il avait été prévenu que la paraffine et fumer ne font pas bon ménage.
4. Maturité : à 60 ans, je pense qu’il était suffisamment âgé.
5. Véracité : de nombreux journaux anglais ont relaté cette histoire.

Ce cas rentre dans toutes les cases et, bien que je sois peiné pour la famille, sa mort aura servi de leçon à d’autres. Si un médecin vous demande de ne pas fumer, c’est qu’il y a une très bonne raison.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.42/5
4.4/5 (289 votes)



20 Mars 2006, Vietnam

Pierre qui roule n’amasse pas mousse. Trois hommes qui cherchaient de la ferraille firent la découverte d’une bombe non explosée de 220 kg au sommet d’une colline près de Hanoï et décidèrent de la ramener chez eux, avec un coup de pouce de Sir Isaac Newton. Après tout, la gravité c’est gratuit. Alors qu’ils faisaient rouler la bombe dans la descente, celle-ci explosa, creusant un cratère de quatre mètres de profondeur et envoyant nos trois entrepreneurs dans l’autre monde faire la connaissance de leur héros disparu.
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.23/5
4.2/5 (205 votes)



19 Mars 2006, Bélize

Selon la légende, Benjamin Franklin fit voler un cerf-volant pendant un orage et découvrit ainsi que la foudre était de l’électricité. Néanmoins, il est préférable de s’armer de la plus élémentaire des prudences. Kennon, 26 ans, reproduisit les conditions de l’expérience de Benjamin Franklin, mais sans les sages précautions de ce vieux Ben. Kennon faisait voler son cerf-voler grâce à un fil de cuivre qu’il avait rajouté. Le métal entra en contact avec une ligne à haute tension et envoya une décharge électrique mortelle qui « grilla » l’homme sur place. Pas de chance, vraiment ? Pas tout à fait car selon le père de Kennon, son fils, qui était électricien de profession, « aurait dû faire attention ».
Acceder aux commentaires


  • Currently 4.32/5
4.3/5 (200 votes)





< > haut