26 Mai 2004, Autriche, Wolfsberg

Le propriétaire d’un immeuble fut surpris de voir dépasser les jambes d’un corps d’une fenêtre d’un de ses appartements. La police entra et découvrit un homme décédé, la tête plongée dans l’évier rempli d’eau chaude. Il semblerait que l’homme, sans emploi, soit revenu à son domicile après une soirée bien arrosée, additionnée de consommation de drogues, et qu’il ait décidé de rentrer par la fenêtre de la cuisine. La fenêtre étant fixée à la base et s’ouvrant vers l’extérieur, il eut suffisamment d’espace pour glisser la tête jusqu’au niveau de l’évier avant de se retrouver bloqué. Tandis qu’il essayait par tous les moyens de se sortir de cette situation, il tourna le robinet d’eau chaude. La police ne sut dire pourquoi il n’avait pas coupé l’eau, pour arrêter les dégâts ou, peut-être le plus important, pourquoi il n’était pas rentré par la porte, puisqu’ils trouvèrent les clés dans la poche de son pantalon.


  • Currently 4.44/5
4.4/5 (214 votes)