19 Mars 2005, USA, Michigan

« Inhabituelle » et « complexe » furent les termes utilisés par le sheriff du Comté de Missaukee pour décrire la mort mystérieuse de Christopher, âgé de 19 ans. Après une soirée particulièrement arrosée, Christopher s’aperçut qu’il lui manquait de l’alcool, ce dont il ne pouvait être l’auteur. Il conclut que son voisin lui avait volé une bouteille. Il alla menacer ledit voisin avec un couteau, mais sans succès, après quoi il rentra chez lui pour préparer sa vengeance. Il finit par trouver le moyen de se venger de ce voleur de bouteille : Christopher allait se poignarder et accuser son voisin ! Un témoin raconte avoir vu Christopher entrer dans la salle de bain pendant qu’il appelait les secours. Il informa calmement le régulateur que son voisin l’avait poignardé. Des témoins expliquèrent que Christopher avait l’air bien en sortant de la salle de bain, mais quelques instants plus tard, du sang jaillit de sa poitrine. Il se mit soudain à crier à l’aide. Le régulateur entendit une femme hurler : « Pourquoi as-tu fait ça ? » et Christopher s’effondra à l’entrée de son appartement. Les secours arrivèrent rapidement, mais Christopher s’était déjà vidé de son sang à la suite des coups de couteau qu’il s’était lui-même infligés à la poitrine. L’autopsie détermina qu’il s’était poignardé au torse à deux reprises. Apparemment, le premier coup ne semblait pas suffisamment dangereux. Il se poignarda alors une seconde fois et le couteau atteignit le ventricule gauche. Cette blessure était suffisamment mortelle : il n’avait plus que deux minutes à vivre. La mort de Christopher fut vaine. Son accusation sur son lit de mort contre son voisin échoua puisqu’un témoin confirma que le voisin ne se trouvait pas dans l’appartement. La seule vengeance de Christopher fut une condamnation à mort accidentelle.


  • Currently 4.59/5
4.6/5 (358 votes)